F4 – Grand Prix de Pau 2018 : Deux podiums, des gros points et un sans-faute

Deux podiums, des gros points et un sans-faute

Disputé dans les rues de Pau, sur un tracé étroit rendu encore plus compliqué par une météo capricieuse et de nombreuses averses, le deuxième meeting de la saison de F4 FFSA Academy a plutôt bien réussi au jeune Ugo de Wilde.

« Sur ce circuit où il est quasi impossible de doubler, tout ou presque s’est joué lors de la qualification, » explique le Bruxellois de 15 ans. « J’ai longtemps occupé la pole avant que la session soit hélas interrompue à deux reprises au drapeau rouge. Il m’a ensuite été difficile de remettre mes pneus à bonne température. Et j’ai été coupé dans mon ultime élan par un concurrent plus lent dans le dernier virage alors que j’améliorais. Dommage, mais c’est la course. »

Coiffé sur le fil par Caio Collet et Arthur Leclerc, Ugo signait néanmoins un bon 3e chrono à 3 dixièmes seulement de la pole.

« Lors de la première manche, la seule disputée sur le sec, on s’est vite détaché à trois. J’ai vu que Arthur mettait la pression sur Caio et j’ai gardé un peu mes distances car je ne voulais pas risquer d’être pris dans un éventuel accrochage. Mais au final, rien ne s’est passé et j’ai terminé sur la 3e marche du podium sans réellement jamais pouvoir porter une attaque. Si votre rival ne commet pas de faute, il n’est pas possible de doubler un pilote de votre niveau sur ce tracé. »

Avec le système de Top 10 inversé, c’est du 8e rang qu’Ugo s ‘élançait pour la deuxième manche sur une piste détrempée.

« Le départ a malheureusement été donné sous voiture de sécurité ce qui m’a empêché de gagner une ou deux places, » raconte Ugo. « Je me sentais à l’aise dans ces conditions très difficiles où on se fait bien sûr quelques frayeurs car le rail n’est jamais loin. J’ai pu profiter de la bagarre entre Pierre-Louis Chovet et Esteban Muth pour les doubler. Je suis ensuite remonté sur Stuart White mais il m’a manqué quelques tours pour faire la jonction. »

Classé sixième, Ugo reprenait 3 précieux points au leader du championnat Caio Collet.

Le stress était à son comble pour la 3e manche dominicale avec un départ en slicks sur une piste séchante particulièrement piégeuse. Troisième sur la grille, Ugo a pris un superbe envol.

«J’ai d’emblée doublé Arthur Leclerc qui avait pourtant quelque peu volé le départ et je suis presque passé en tête. Je n’ai pas pris le risque d’essayer de doubler Caio car seule la trajectoire était sèche et j’aurais dû poursuivre dans la partie mouillée. »

Une belle preuve d’intelligence et de maturité pour Ugo qui attendait deux tours pour laisser ses gommes monter en température et repérer les pièges avant de passer à l’attaque et de signer le meilleur tour en course pour revenir dans le sillage du Brésilien.

« Hélas, la pluie s’est remise à tomber ce qui m’a valu une grosse chaleur quand ma monoplace a glissé dans le gauche à fond du départ. Mais je l’ai récupérée. Dès ce moment, notre seul objectif était de rester sur la piste. On roulait comme sur du verglas et après un tour à la dérive, en voyant deux voitures dans les rails, la direction de course a pris la sage décision d’arrêter l’épreuve au drapeau rouge à mi-distance. »

Seule la moitié des points était donc attribuée ce qui arrangeait bien Ugo ne perdant, grâce à son meilleur tour, que 2,5 points sur Caio Collet, nouveau leader du championnat 3,5 unités devant Ugo.

« Je savais qu’il serait difficile de gagner après la qualification. Néanmoins, j’ai signé une relativement bonne opération au championnat. Car même si j’ai perdu la tête, je reste au contact direct de Caio que je félicite également pour son week-end parfait. Et j’ai déjà pris un peu de marge par rapport aux poursuivants. Je suis impatient d’être à Francorchamps dans trois semaines. Là-bas, on ne roulera plus sur la défensive. Ce sera la grosse attaque et je suis bien décidé à faire retentir la Brabançonne devant mon public. Rendez-vous au Spa Euro Race. »

Olivier de Wilde.

Le classement du championnat de France F4 FIA FFSA Academy après 6 manches : 1. Caio Collet (Bré) 78,5 ; 2. Ugo de Wilde (Bel) 75 ; 3. Adam Eteki (Fra) 67 ; 4. Theo Pourchaire (Fra) 58 ; 5. Arthur Leclerc (Mon) 50 ; 6. Ulysse De Pauw (Bel) 37 ; 7. Pierre-Louis Chovet (Fra) 32 ; 8. Stuart White (AFS) 25 ; 9. Esteban Muth (All) 19,5

2018-05-22T07:38:49+00:00