F4 France, Nogaro : Ugo de Wilde s’impose en Course 1

Le Championnat de France F4 reprend du service à Nogaro ce week-end pour les traditionnelles Coupes de Pâques. Dans le cadre du Championnat de France FFSA GT, les jeunes académiciens prennent la mesure du championnat qui s’ouvre à eux. Le circuit Paul Armagnac à Nogaro est la première étape de ce championnat qui compte 7 meetings et 21 courses.

Pour se glisser dans le grand bain et dans l’ambiance, le meeting gersois n’épargne pas les jeunes loups. En effet, une piste détrempée s’est offerte à eux pendant les essais libres et la séance de qualifications. Voilà déjà le curseur du talent poussé à son maximum qui peut déjà nous donner une tendance, celui de la dextérité des jeunes pousses.

Ugo de Wilde en pole position

Lors des essais libres, Adam Eteki s’est montré le plus rapide devant Théo Nouet. Un autre Théo était en embuscade, Théo Pourchaire devançant Ulysse De Pauw et Arthur Leclerc. La séance de qualifications s’est déroulée dans les mêmes conditions d’adhérence. Ainsi, Ugo de Wilde a décroché la première pole position de la saison, il devance d’un souffle son compatriote Ulysse De Pauw. Adam Eteki qui s’est illustré en essais libres est en seconde ligne. Théo Pourchaire est le pilote Junior le plus haut sur la grille en 4ème position.

La course

L’extinction des feux laisse Ugo de Wilde s’élancer correctement et conserver son avantage. L’autre pilote belge, Ulysse De Pauw lui emboîte le pas, il allume déjà les pneus pour tenter une séquence offensive. Caio Collet, le pilote brésilien met la pression sur Théo Pourchaire sur un freinage tardif, il prend le meilleur sur Théo Pourchaire.

Ugo de Wilde creuse un écart déjà conséquent de 1″7 sur son second Adam Eteki désormais. Stuart White le pilote sud-africain est dans le Top 10. Arthur Leclerc dans le peloton en 7ème position réalise de bons secteurs, il va essayer d’accrocher le bon wagon. Caio Collet est sur le podium provisoire, il a pris le meilleur sur Ulysse De Pauw.

Le classement après 3 tours : Ugo de Wilde, Adam Eteki, Caio Collet, Ulysse De Pauw, Théo Pourchaire, Arthur Leclerc, Pierre-Louis Chovet, Matéo Herrero, Stuart White et Théo Nouet pour le Top 10.

Caio Collet fait le forcing

Caio Collet s’empare du meilleur premier secteur, le pilote brésilien vainqueur du Volant Winfield compte 3″3 de retard sur le leader. Le meilleur tour en course est la propriété de Ugo de Wilde en 1’33″425, rapidement récupéré en 1’32″520 par Caio Collet.

Arthur Leclerc est en 6ème position dans la seconde de Ulysse De Pauw, Pierre-Louis Chovet est en 7ème position. Adam Eteki sent la menace Caio Collet, et réalise le meilleur temps pour préserver sa seconde place, Adam signe un temps en 1’32″160. Le pilote brésilien est dans son sillage direct à une demi-seconde.

Adam Eteki revient à 1″6 du leader de la course, Ugo de Wilde, il signe le meilleur temps en 1’31″889. Caio Collet reste dans les échappements du la voiture n°5, et il s’empare à son tour de la meilleure référence en 1’31″613.

Le classement après 7 tours : Ugo de Wilde, Adam Eteki, Caio Collet, Théo Pourchaire, Ulysse De Pauw, Arthur Leclerc, Pierre-Louis Chovet, Matéo Herrero, Stuart White et Théo Nouet pour le Top 10.

Pierre-Louis Chovet profite de son bon rythme pour gagner une position face à Arthur Leclerc. Shihab Al Habsi s’empare de la 13ème place face au pilote de la Réunion, Reshad De Gerus. Le leader Ugo de Wilde augmente la cadence, mais Adam Eteki réplique et abaisse le meilleur temps à 1’31″555, il n’y a plus que 0″615 d’écart entre les deux hommes de tête.

Matéo Herrero perd deux positions face à Stuart White et Théo Nouet, il glisse à la 10ème position. Adam Eteki se montre dans les rétroviseurs de Ugo de Wilde, le pilote belge doit désormais penser à la défense.

La victoire en ligne de mire pour Ugo de Wilde

Ugo de Wilde, Adam Eteki et Caio Collet sont dans la même seconde, rien n’est joué pour la victoire. Théo Pourchaire est en observateur à 5″1 de la position de tête. Le jeune Théo Pourchaire est esseulé en 4ème position. Ulysse De Pauw est à 13″5 du leader, mais le pilote belge voit la menace Pierre-Louis Chovet et Arthur Leclerc dans ses rétroviseurs.

Il reste moins d’une minute dans le temps réglementaire, il y aura un tour supplémentaire. Il y a un drapeau jaune en piste, un accrochage pour la voiture n°22 de Théo Nouet. Théo Nouet et reste immobilisé en piste, alors que Stuart White impliqué dans l’accident peur repartir. L’accrochage sera sous investigations.

La première victoire revient à Ugo de Wilde qui a résisté à la pression d’Adam Eteki. Un lot de consolation avec le meilleur tour en course pour Adam. Le podium est complété par Caio Collet, le jeune pilote brésilien.

Ensuite Théo Pourchaire se place 4ème devant Ulysse De Pauw, Pierre-Louis Chovet, Arthur Leclerc, Matéo Herrero, Esteban Muth et O’Neill Muth pour le Top 10.

2018-05-31T16:14:39+00:00